accesstrip : guide de voyage pour les personnes à mobilité réduite
Retour
   Écrire un article   
Voyager avec des auxiliaires de vie
Pierre
Article écrit par Pierre, le 01 janvier 2019
6

Voyager avec des auxiliaires de vie


Aujourd'hui, la plupart des personnes en situation de handicap font appel à des auxiliaires de vie pour les aider dans les tâches du quotidien, les déplacements, les sorties... Lorsqu'on décide de partir en voyage, il est important de réfléchir à ce point. Avec combien d'auxiliaires dois-je partir ? Quels seront ces auxiliaires ? Quelles tâches devront-ils accomplir ? Je vous propose ici une petite réflexion à ce sujet.

Dans la vie de tous les jours, les personnes à mobilité réduite sont contraintes ou limitées dans leurs gestes ou leurs déplacements. La présence des auxiliaires de vie permet de combler ces limitations. Lorsque l'on part en voyage, les besoins peuvent être décuplés. En effet, on arrive parfois dans un environnement inconnu, voire même dans un pays étranger. On a plus nos repères et les aides techniques qu'on a mis en place à son domicile ne sont plus présentes. Il faut anticiper tous ces changements et voir comment les auxiliaires peuvent (ou pas) palier à ce manque de confort.

Le mieux est d'essayer de gérer pour avoir les aides techniques les plus appropriées. Il est relativement facile de louer un appareil de transfert dans une pharmacie, de faire l'acquisition d'une planche de transfert ou d'une barre de maintien amovible. Ces quelques éléments ne sont que des exemples mais peuvent faire la différence, notamment en termes de confort et de sécurité de travail pour les auxiliaires.

Posez-vous également la question de ce que l'auxiliaire sera amené à faire. Devra-t-il vous aider dans tous les actes de la vie quotidienne ? Devra-t-il se lever la nuit ? Sera-t-il amené à conduire une voiture ? Devra-t-il vous porter ? Si les réponses à toutes ces questions sont positives, il faudra très probablement songer à embaucher 2 personnes ou plus. En outre, vous devrez examiner l'aspect légal. En théorie, un salarié ne peut travailler plus de 48h par semaine. Pour une tranquillité d'esprit et dans le but de bien définir les choses, vous devrez établir un contrat de travail à durée déterminée dans lequel vous indiquerez les horaires et les missions du ou des auxiliaires de vie.

Ensuite, il est important de bien réfléchir à la personne (ou aux personnes) avec qui vous souhaitez partir. Il faut d'abord raisonner en termes de philosophie de vie. Si vous décidez de partir dans un hôtel 5 étoiles et de rester au bord de la piscine pendant une semaine à boire des mojitos et que vos auxiliaires détestent ce genre d'établissement, cela risque d'être source de conflits. Inversement, si vous souhaitez partir « à la roots » et de bivouaquer à la belle étoile tous les soirs, vos auxiliaires auront intérêt à être habitués à ce genre de trip ! Il faut également penser en termes de caractère et de confiance. Il ne faut pas oublier que dans certains cas vous serez 24/24h avec vos auxiliaires. Une lassitude et des tensions peuvent s'installer rapidement si les caractères et les façons de faire les choses ne sont pas compatibles.

L'idée est bien sûr que ce sont les auxiliaires qui doivent s'adapter aux besoins de la personne en situation de handicap qui les embauche. Ils sont au travail et non pas en vacances. Il est très important de mettre cela au point avant de partir. Néanmoins, je considère le voyage avec des auxiliaires comme un partage. En effet, ils sont là pour aider mais s'ils peuvent passer un bon moment, c'est encore mieux. Les conditions de travail lors d'un voyage sont toujours extraordinaires, voire exotiques, alors autant que tout le monde en profite ! De plus, quand on part à l'étranger, on recherche le dépaysement, l'adrénaline de la découverte de nouveaux lieux et de nouvelles cultures. C'est toujours plus sympa de partager ça avec des personnes qu'on apprécie.

Si vous partez en famille ou bien avec des amis en plus de vos auxiliaires, il faudra que ceux-ci arrivent à trouver leur place. Cela n'est pas toujours évident et il faut essayer de les intégrer au maximum (selon ma propre opinion) afin qu'un échange puisse s'installer. Attention toutefois à ne pas oublier que les auxiliaires sont uniquement là pour vous aider lors du voyage. Ce ne sont pas eux de faire le ménage, la cuisine, la vaisselle... pour tout le groupe.

Pour que le séjour se passe bien, il est très important que la personne qui embauche des auxiliaires soit attentive à leur besoin, à leur fatigue ou à leur lassitude. Les auxiliaires vont généralement travailler à un rythme plus soutenu qu'à l'accoutumé. De plus, il n'est pas rare qu'en voyage, on ait moins de temps de repos et moins d'intimité que d'habitude. C'est pourquoi il est important de définir à l'avance le rythme et le temps de pause qui seront mis en place. Pendant ces temps de pause, les auxiliaires devront pouvoir prendre un moment pour eux : sortir se promener, bouquiner ou bien tout simplement faire la sieste. N'hésitez pas à imposer ces temps et à demander régulièrement aux auxiliaires s'ils se sentent bien, s'ils ont besoin de repos ou bien s'ils ne sont pas en désaccord avec le déroulement des choses. Ce genre d'attention fera la différence entre une très bonne ambiance ou tout le monde prend du bon temps et une ambiance morose, voire tendue.

Enfin, une fois le séjour terminé, n'hésitez pas à faire un petit débriefing avec les auxiliaires. Cela permettra de savoir ce qui s'est bien passé et quels sont les points qui pourront être améliorés la prochaine fois.

Me concernant, mes séjours avec des auxiliaires se sont toujours très bien passés. J'ai besoin de pas mal d'aide au quotidien mais je choisi toujours des auxiliaires motivés et qui n'ont pas de problèmes à s'adapter à des situations un peu compliquées ou fatigantes. Ce sont des personnes qui m'accompagnent dans la vie de tous les jours tout au long de l'année. Nous nous connaissons très bien. Ils savent quels sont mes besoins et mes attentes et de mon côté, je sais quand ils ont besoin d'un peu de repos ou de moments tranquilles. Un grand merci à ces personnes car sans elles, je n'en serai surement pas là !

 

Ces articles pourraient t'intéresser

Le Camping-car : notre parade
Le Camping-car : not...
5

Ces destinations pourraient t'intéresser

Casablanca
Maroc
Casablanca
Fiche complétée à 72%
Boston
États-Unis
Boston
Fiche complétée à 96%
PRAGUE
République tchèque
PRAGUE
Fiche complétée à 90%
Conception du site Agence Be Comm'