accesstrip : guide de voyage pour les personnes à mobilité réduite
Retour
   Écrire un article   
Voyage et climat : pour une combinaison gagnante
Pierre
Article écrit par Pierre, le 01 janvier 2016
72

Voyage et climat : pour une combinaison gagnante


Dernièrement, je me suis rendu en voyage à Amsterdam. J'avais très envie de voir cette ville dont on me vantait la beauté. Je me suis dit qu'il fallait absolument y aller et en profiter pour aller voir les fameux champs de tulipes. Je me suis donc un petit peu renseigné sur Internet et ai décidé de m'y rendre en avril, période idéale pour les tulipes. Je me disais que c'était aussi l'occasion de voyager un peu pendant les vacances d'avril. Tout était calé, il n'y avait plus qu'à profiter !

Une fois arrivé, j'ai tout de suite été saisi par la température, l'humidité et le vent. J'étais gelé. Oups... je n'avais pas prévu que le climat puisse être aussi "handicapant" pour moi. Et oui, comme de nombreuses personnes en situation de handicap, je ne bouge pas et ai énormément de mal à me réchauffer. Je voulais tout de même profiter de ce voyage et je n'allais pas rester enfermé à l'intérieur pendant 4 jours. J'ai pris mon courage à 2 mains et suis parti me promener le long des canaux. Toutefois, j'étais constamment obligé de faire des pauses, de me rendre dans un bar ou un restaurant pour pouvoir me réchauffer, prendre un café. Et cela me prenait beaucoup de temps. J'avais besoin d'au moins 30 minutes voire une heure pour pouvoir retrouver le peu de force que j'ai dans les bras et donc de pouvoir boire mon café ! Mes promenades et mes découvertes s'en sont retrouvées fortement ralenties. Mais je n'avais pas le choix. Le froid était mordant et au bout de quelques heures à l'extérieur, je ne pouvais presque plus conduire mon fauteuil.

C'est ainsi que j'ai compris qu'il ne fallait pas dissocier le lieu du voyage et son climat, surtout lorsqu'on est en fauteuil et qu'on ne bouge pas. Je suis pas mal intéressé par les pays nordique. J'aimerai un jour avoir l'occasion de m'y rendre en hiver et pourquoi pas, pouvoir observer des aurores boréales... Néanmoins, je me dis qu'il faut mieux se rendre dans ce genre de destinations en été, histoire que les températures soient aux alentours de 20° et que le temps ne soit pas trop humide. Et dans l'éventualité d'un voyage en hiver ou au printemps, il serait peut-être mieux d'aller un peu plus au sud pour avoir un peu de chaleur et ne pas avoir cette contrainte supplémentaire. Cela permettra de profiter pleinement du séjour.

Il est vrai que c'est contraignant de se limiter ainsi. Toutefois, il faut savoir se montrer pragmatique et on peut toujours trouver un moment où le climat est plus propice. Là aussi, l'adaptation est le maître-mot pour pouvoir anticiper et profiter au mieux. En ce qui concerne mon rêve de me rendre dans les pays nordique en hiver, je me dis qu'avec un peu de patience je finirai par trouver des solutions techniques pour me faciliter la vie lorsqu'il fait très froid. Pourquoi pas un chauffe-main installé sur le joystick du fauteuil ? Ou bien des gants dotés d'une nouvelle matière qui permettrait de ne (trop) pas se refroidir ? Affaire à suivre...

 

Ces articles pourraient t'intéresser

Effectuer une plongee lorsqu'on est handicapé, c'est possible !
Effectuer une plonge...
57
Gérer les dégradations subies sur un fauteuil lors de son transport en soute
Gérer les dégradatio...
58
Le Camping-car : notre parade
Le Camping-car : not...
66

Ces destinations pourraient t'intéresser

Amsterdam
Pays-Bas
Amsterdam
Fiche complétée à 96%
Guadeloupe
France
Guadeloupe
Fiche complétée à 96%
Londres
Royaume-Uni
Londres
Fiche complétée à 90%
Conception du site Agence Be Comm'