accesstrip : guide de voyage pour les personnes à mobilité réduite
Accéder à la carte
Retour

Îles Cook - RAROTONGA


Fiche complétée à 72%
RAROTONGA
Évaluation du voyage :


Avis général
Transport
Access urbain
Activités
Sorties
Hébergement
imprimer la fiche destination
Afficher le reportage photos
Aurélie
Aurélie

Avis

- 06 février 2019

Année du voyage : 2017

Rarotonga est un vrai petit paradis au milieu du Pacifique ! Néanmoins l'accessibilité n'y est clairement pas une priorité. Voyager sur cette ile paradisiaque est possible mais nécessite un budget conséquent, surtout pour une personne à mobilité réduite. En effet très peu d'hébergements sont adaptés et ceux qui le sont coûtent très cher. Il n'est pas toujours possible d'accéder aux trottoirs mais rouler sur la route en fauteuil roulant ne semble pas poser problème. Peu de commerces et de restaurants sont accessibles en fauteuil roulant. Les bus, seul transport en commun sur l'ile, ne sont pas adaptés non plus. Cependant les locaux sont chaleureux et bienveillants. Ils feront leur possible pour vous aider à composer avec les obstacles rencontrés. 


Aurélie
Aurélie

06 février 2019

L'aéroport de Rarotonga est vraiment tout petit. Il n'y a pas de passerelle à la sortie de l'avion. Les passagers descendent par un escalier et traversent le tarmac à pied pour rejoindre le terminal. L'aéroport dispose néanmoins d'un ambulift pour faire descendre les personnes à mobilité réduite de l'intérieur de l'avion jusqu'au tarmac. L'aéroport est un seul bâtiment comportant seulement un rez-de-chaussée donc pas d'escaliers. Il y a des toilettes adaptées aux arrivées et aux départs ainsi qu'à l'extérieur. Aucun transport n'est accessible sur l'ile : ni les bus ni les taxis ni les voitures de location ni les véhicules des tours touristiques. Les taxis et les voitures de location restent quand même la meilleure solution si vous voulez parcourir l'ile, au moins ils n'ont pas de marches à la différence des bus et navettes.

 


Aurélie
Aurélie

06 février 2019

Rarotonga est une toute petite ile de forme circulaire. Elle ne fait que 11 kilomètres de long et la route principale qui en fait le tour fait 37 km. Le centre de l'ile est montagneux puisqu'il s'agit d'une ile volcanique mais les bords où se trouvent les villages et les plages sont plats. Les trottoirs, quand il y en a, ne sont pas tout le temps rabaissé. De temps en temps il possible de monter dessus en utilisant les voies de garages. Il est possible de rouler sur la route qui est en bon état la plupart du temps. Je n'ai pas vu de toilettes accessibles sur l'espace public en dehors de l'aéroport. Les bars, restaurants et commerces ne sont majoritairement pas accessibles car il y a des marches et pas de rampes. Quelques bars et de restaurants ont une partie extérieure (terrasse) qui est accessible malgré que la partie intérieure ne le soit pas. Dans ce cas il est toujours possible de s'installer en terrasse et de demander au serveur de commander pour vous. Il n'y a pas d'aménagement sur les plages.


Aurélie
Aurélie

06 février 2019

Rarotonga est l'endroit parfait pour se détendre sur la plage près des cocotiers. Malheureusement aucune plage n'a d'aménagement pour fauteuil roulant. Muri Beach et Black Rock sont toutes les deux assez faciles d'accès car on peut se garer juste à côté. Muri Beach fait face à un superbe lagon et à des petites iles. C'est très beau. Black Rock a un cadre un peu moins idyllique mais c'est toujours très beau et l'on peut admirer les couchers de soleil. Ces deux plages sont aussi de bons endroits pour faire de la plongée avec masque et tuba car il y a peu de courant et vraiment beaucoup de poissons. 

 


Aurélie
Aurélie

06 février 2019

Le restaurant "LBV - Le Bon Vivant" à Muri Beach (https://www.facebook.com/LBV-Le-Bon-Vivant-Rarotonga-Avarua-Muri-Beach-128698297320859/) est le seul restaurant où je suis allée qui soit accessible. Il y a une rampe d'accès mais avant d'y arriver il faut rouler quelques metres sur un sol d'où sortent des racines d'arbres. A Rarotonga vous pouvez aussi découvrir la culture polynésienne, plus spécifiquement maorie, en allant à une "island night" au Highland Paradise (http://www.highlandparadise.co.ck/). Le repas est un peu décevant mais le spectacle de danses et chants est très bien. Il est facile de circuler en fauteuil roulant dans la salle où a lieu le repas et le spectacle. Je n'ai pas utilisé les sanitaires mais ils sont censés être adaptés pour les personnes en fauteuil roulant. Pendant la visite il y a une balade à l'extérieur dans le "village" pendant laquelle des éléments de la culture maorie sont expliqués. En fauteuil manuel un accompagnateur est nécessaire pendant la visite du "village" car le sol est revêtu d'herbe et de graviers. De plus le terrain est en pente à certains endroits. Le principal problème est que la navette qui vient chercher les touristes à leurs logements n'est pas accessible du tout. Il y a des marches pour y entrer et aucun emplacement de prévu pour une personne en fauteuil roulant. 


Aurélie
Aurélie

Liens utiles - 06 février 2019

La pharmacie CITC à Avarua est la plus grande et est accessible (https://www.facebook.com/pharmacyrarotongaCITC/).

Une semaine pour deux, sans les vols, nous a couté environ 2500$NZ soit environ 1600 euros. Ce budget inclut un hébergement de bonne qualité mais non accessible (https://www.ikurangi.com/). Le budget à prévoir sera donc plus conséquent avec un logement accessible. 


Compléter cette fiche avec mon expérience de voyage

Ces destinations pourraient t'intéresser

WELLINGTON
Nouvelle-zélande
WELLINGTON
1 contributeur
Fiche complétée à 60%

Ces articles AccessMag pourraient t'intéresser

Conseils premier voyage
Conseils premier voy...
35
La traversée en ferry en Nouvelle-Zélande.
La traversée en ferr...
51
Voyage et climat : pour une combinaison gagnante
Voyage et climat : p...
47
Conception du site Agence Be Comm'