Paroles « d’auxiliaire » de voyage

Les amis qui m’ont accompagné en voyage pour une « mission AccessTrip » donnent leur parole sur leur accompagnement. Jean à Prague ; Nayjia au Maroc où nous avons été à Casablanca, Rabat, Fès et Mekness.

Séjour à Prague en République Tchèque du 05 au 13 mai 2014

« Quand mon ami Jocelyn m’a parlé de son projet de monter un guide touristique sous forme de site internet pour les personnes qui peuvent avoir des difficultés à se déplacer, j’ai trouvé l’idée superbe. Quand il m’a proposé de venir me rendre visite sur Prague, histoire de mettre ça en pratique et de tester l’accessibilité de cette ville, j’ai trouvé ça encore mieux. C’est ainsi qu’on s’est retrouvé à déambuler dans les ruelles et les parcs de cette magnifique capitale, et qu’on a réalisé que comme dans beaucoup d’autres villes il y a beaucoup à faire pour améliorer l’accessibilité des personnes en fauteuils roulants. Avec Jocelyn on a l’habitude de foncer tête baissée et c’est vrai qu’en général ça passe toujours d’une façon ou d’une autre. On a donc essayé de prendre en maximum en compte les contraintes de chacun, pour qu’une personne présentant un handicap plus lourd ou étant moins aventurière puisse s’en sortir aussi. Il n’est pas évident pour une personne valide de penser l’accessibilité d’un endroit sans être confronté directement à la réalité d’une personne en fauteuil, c’est pourquoi je pense que la meilleure solution est la pratique : accompagner une personne à mobilité réduite et tester l’accessibilité des bars ou des musées en fonctions des centres d’intérêts, ou encore emprunter un fauteuil roulant manuel et essayer par soi-même, tout en prenant quelques notes à chaud.

2


Nous partons de rien concernant ce projet, ou plutôt si, de la volonté de Jocelyn de faire bouger les choses, et nous avons bien l’ambition de le développer. C’est pourquoi on a besoin de votre participation. Nous sommes persuadés qu’il y a plein de gens de bonne volonté qui ont envie de faire quelque chose de bien et d’utile. Ça n’est pas forcément évident tous les jours, la plupart d’entre nous essaie déjà de s’en sortir tout court, mais je suis persuadé que beaucoup de personnes seront intéressés par ce projet. Le but est de créer du lien et que le citoyen lambda, même si je sais que vous êtes tous uniques et extraordinaires, devienne acteur d’un projet dont il puisse être fier. Jocelyn voudrait faire partager le déclic qu’a été pour lui son voyage aux Etats-Unis avec son frangin alors qu’il n’était pas sûr de pouvoir reprendre la route un jour. Il faut y croire pour repousser les frontières et les barrières, et franchement ça vaut le coup, et ce malgré les imprévus et petites complications qui peuvent se présenter en chemin. Alors faisons converger les énergies positives et venez apporter votre pierre à l’édifice qui est en construction. »

4

Voyage au Maroc du 02 au 17 juin 2014

« Une auxiliaire de vie sur le projet AccessTrip »

Nous avons décidé de voyager léger, pour cela je me suis rendue à Barcelone chez Jocelyn un jour avant le départ pour Casablanca. Nous avons mis nos affaires, habits, toilettes, chaussures, dans un sac à dos adapté à la « randonnée » ; Jocelyn, a de son côté, un sac à dos accroché à son fauteuil avec ses affaires et le matériel nécessaires pour partir à la journée.( cf : https://accesstrip.org/mon-sac-de-voyage/).Il a eu la brillante idée de fabriquer, à l’aide d’un tabouret de camping, un siège adapté aux toilettes turques qui a été très utile pour les douches également.  

                                                                       119

Mon rôle est d’accompagner la personne dans son quotidien. Jocelyn a relativement de l’autonomie et il est en perpétuelle quête de celle-ci. Ce qui peut rendre le voyage et les attentes du projet plus accessible pour tout accompagnateur. J’ai été auxiliaire de vie auprès des personnes à mobilité réduite et j’ai une formation d’éducatrice spécialisée. De mon de point de vue, il n’est pas nécessaire d’être formée mais plutôt de faire preuve de bon sens et d’écoute. En effet, il est indispensable de s’intéresser au projet, d’en comprendre les missions, les attentes de la personne sur le rendu de celui-ci car c’est son projet. Il est donc indispensable d’en échanger longuement avant de décoller vers cette aventure, d’avoir un petit bagage informatique, vidéo et photo.

                                                                   810

Ce qui me semble important aujourd’hui c’est d’être dynamique et endurante et d’avoir une bonne capacité d’adaptation. Pour accompagner Jocelyn au quotidien il faut savoir mettre de côté une certaine forme d’intimité, la sienne, la mienne. Mais, il en a conscience et il sait mettre la personne à l’aise.

Pour conclure, je dirai que c’est une belle expérience à vivre mais il y a quelques impératifs à respecter avant de partir :

Prendre du temps pour la préparation et l’organisation du voyage à deux (recherches d’informations, itinéraires, organisation de la personne, matériels…)

S’organiser pour prendre de repos pendant le séjour (avec du temps pour soi) »

12

 

Auteur : Jo

JoJocelyn - Fondateur du site, il parcourt de nombreux pays et a renseigné de nombreuses destinations. Pour moi : "l'important, c'est le voyage pas la destination "

Leave a Reply

*