Présentation Générale

Chiang Mai est située au nord de la Thaïlande. Bien qu’elle soit la seconde ville du pays, Chiang Mai n’est pas une mégalopole asiatique et jouit donc d’une certaine quiétude. Nous avons eu la chance de résider une petite semaine dans le quartier Chang Phuak situé près du centre historique, ce qui était agréable car le trafic est moins important dans ces rues. C’était l’occasion également pour nous de goûter à la vie locale, en retrait du centre touristique. Enfin sachez qu’il n’est nul besoin d’être un aventurier effréné pour se sentir à l’aise en fauteuil à Chiang Mai. Vous pouvez y aller sans crainte.

Année du voyage : 2018

Avis général du séjour

Transports

Accessibilité urbaine

Hébergement

Hospitalié

Activités

Sorties

Budget

Transports

Comme tout aéroport international, Chian Mai dispose d’un service PMR pour vous aider à sortir de l’avion et récupérer votre bagage. Nous n’avons pas cherché de taxi adapté à notre arrivée, mais avons loué un taxi classique. Comptez environ 200 baht pour rejoindre le centre ville. Pour le reste de vos déplacements, les prix des courses en taxi ou tuk-tuk sont abordables. Il n’y a pas de transports publics. Les seuls transports collectifs qui existent sont des jeeps rouges difficiles d’accès.

Accessibilité urbaine

Seuls les grands axes principaux de la ville possèdent des trottoirs. Malheureusement ces derniers sont souvent très hauts. Des rabaissements sont certes aménagés pour franchir les rues, mais la qualité des trottoirs est trop irrégulière pour vous inviter à les prendre en fauteuil. Le plus simple reste de vous déplacer en taxi ou tuk-tuk.

Cependant dans les rues annexes, il reste très facile de pouvoir se déplacer en fauteuil en restant sur la chaussée car la ville est très plate. Les routes sont relativement bien entretenues et contrairement à Bangkok, la circulation à Chiang Mai est beaucoup moins dense. Les voitures et motos sont bien attentives et attentionnées et un must pour l’Asie, non adeptes du klaxon à tout va ! Petit bémol pour vos déplacements la nuit, car il y a peu d’éclairage.

Hébergement

Pendant notre séjour, nous avons logé à l’hôtel THE OPIUM disposant de chambres au RDC. L’entrée de l’hôtel dispose d’une rampe. Il est aisé de se déplacer : les couloirs sont larges et l’hôtel est équipé d’un ascenseur pour accéder au rooftop. Les chambres sont spacieuses, mais la salle de bain reste petite pour accéder facilement à la douche. On vous conseille de vous munir d’une ou deux barres d’appui en ventouse pour vous aider. Les salles de bain sont totalement carrelées. The opium hôtel reste un bon rapport qualité/prix. Comptez environ 35/40 euros la nuit. www.theopium-chiangmai.com

Hospitalité

RAS – Le pays aux mille sourires porte bien son nom

Activités

Le marché Thalat Thannin : il s’agit d’un marché couvert disposant de plusieurs entrées avec rampes d’accès pour les personnes en fauteuil. C’est un endroit idéal pour découvrir de nombreuses spécialités culinaires locales. Les différentes allées intérieures sont larges et plates pour se déplacer. Une autre partie du marché dispose de différents stands et terrasses accessibles depuis une seule rampe assez abrupte mais possible avec de l’aide. Les toilettes publiques à proximité dispose également d’un sanitaire adapté, même si la signalétique ne l’indique pas aux premiers abords.

Fah Lanna spa & coffee : pour accéder plus facilement au spa, on vous conseille de prendre par l’entrée du café du même nom. Très joli patio avec une petite terrasse ombragée accessible qui offre un endroit clément pour se reposer avant ou après une séance de massage. Des toilettes adaptées y sont aménagées. Disposant que d’une seule salle de massage accessible, nous vous conseillons de réserver avant de venir afin que le personnel puisse vous aider. L’expérience d’un massage thaï vaut vraiment le détour : www.fahlanna.com

Le temple Doi Suthep : ce temple est situé à une quinzaine de kilomètres de Chiang Mai, en haut d’une des collines environnantes. Pour vous y rendre, le plus confortable est de louer un taxi privé (maximum 1500 Bath aller/retour) qui vous attendra pour vous raccompagner à votre hôtel au retour. Vous pouvez également y aller en taxi collectif (les grands taxis rouges) qui se prennent au niveau de l’université ou du zoo de Chiang Mai (50 bath la course). Cette deuxième option vous obligera à plus de manœuvres pour la montée, on vous laissera en juger par vous-même sur place. Arrivé à destination, un accès prioritaire est situé dans la montée avant les escaliers. Il s’agit d’un ascenseur qui vous permet d’accéder à la billetterie (50 bath la visite par personne). De là vous reprenez un funiculaire afin d’accéder au premier niveau du temple. Plusieurs rampes d’accès vous permettront de visiter l’ensemble du site. Des toilettes accessibles sont également mises à disposition à la sortie du funiculaire. Enfin pour accéder à la pagode principale, une rampe d’accès (longue et abrupte) est située à l’arrière. Vous pourrez facilement demander de l’aide pour vous aider à monter et vous ouvrir la porte d’accès.

Le marché aux plantes Khamtiang : ce marché est situé au sud-est du centre ville où vous trouverez toutes les variétés de plantes et de fleurs exotiques. Pour vous y rendre, nous vous conseillons d’y aller en taxi. Les différents stands sont disposés le long d’allées larges. Il n’y a donc aucunes difficultés majeures pour pouvoir circuler en fauteuil. Au bout du marché, à côté du Pan Mai Coffee, vous trouverez des toilettes accessibles. On vous conseille le petit havre de paix que constitue le jardin de ce petit café/restaurant. Il vous faudra un petit peu d’aide pour pouvoir y accéder, mais les pâtisseries sont vraiment succulentes ! Attention le marché ferme aux alentours de 17h-17h30 : https://www.facebook.com/CoffeePanmai/

Le temple Wat Chedi Luang : ce temple est situé dans le centre de la ville. La circulation est assez dense et les trottoirs peu praticables. On vous conseille également de vous y rendre en taxi ou tuk-tuk. Vous ne pourrez y accéder par l’espace réservé aux étrangers. Présentez-vous simplement à l’entrée principale et les gardiens vous ouvriront la barrière. Malheureusement, vous ne pourrez pas franchir le petit talus en béton qui contourne le vieux temple, datant du XVème siècle. Néanmoins vous pourrez y faire le tour facilement en empruntant l’allée en béton réservée aux véhicules officiels. L’ensemble du site est grand. Malheureusement, nous n’avons pas trouvé de rampe d’accès pour rentrer dans l’autre temple principal. Comme souvent, vous retrouverez des toilettes accessibles à l’entrée.

Chiang Mai Boxing Stadium : participer à un match de box thaï était un incontournable pour nous. Les matchs commencent vers 21h. Il y a plusieurs matchs par semaine. Différents prix sont proposés mais vous pouvez tout de même réserver les gradins et être ensuite situé au bord du ring (environ 600 bath). Quelques marches non accessibles sont à l’entrée, mais suffisamment de personnes vous aideront à les gravir. http://chiangmaiboxingstadium.com

Sorties

The north gate : club de jazz réputé de Chiang Maï, où des concerts et jam sessions se tiennent quasiment tous les jours. L’entrée ne sera pas aisément accessible, mais si vous venez sur les coups de 19h à l’ouverture, vous êtes sûr de trouver une place pour facilement vous installer en terrasse extérieure à côté de la scène. https://www.facebook.com/northgate.jazzcoop

Khao Soi Khun Yaï : petit restaurant, qui certes ne paie pas de mine, mais où vous goûterez au plat traditionnel de Chiang Mai, la soupe Khao Soï. On vous recommande d’y aller avant 14h. Ce restaurant est situé proche de la porte nord du centre historique. Tous les taxis le connaissent.

Budget

La Thaïlande est un pays abordable et Chiang Mai un peu plus que les autres villes touristiques du pays. Comptez au grand max l'équivalent de 15 euros pour un repas copieux pour 2, 40 euros pour une chambre d'hôtel confortable et 5 euros pour rejoindre le centre historique si vous résidez en périphérie.

Astuces

Privilégiez de résider dans un quartier en périphérique du centre historique pour moins subir la circulation. Nous vous recommandons le quartier Chang Puak.

Il n’y a souvent pas de signalétique, mais les toilettes publiques, ainsi que ceux des principaux temples disposent de toilettes accessibles.

Galerie de photos

Contact Us

Écrivez une nouvelle fiche destination