Présentation Générale

J'ai beaucoup aimé Kuala Lumpur pour la diversité culturelle que cette ville offre. En effet les communautés islamique, hindoue et chinoise vivent côte à côte dans cette ville. J'ai aussi beaucoup aimé la nourriture et il y a des activités accessibles. Pour circuler, Kuala Lumpur n’est pas une destination facile en fauteuil roulant. Il y a de nombreux obstacles sur la voirie mais les transports en commun ont un bon niveau d'accessibilité.
Année du voyage : 2017

Avis général du séjour

Transports

Accessibilité urbaine

Hospitalié

Activités

Sorties

Budget

Transports

Très bon accompagnement à l'aéroport : de la sortie de l'avion  à la sortie de l'aéroport. Nous avons atterri au terminal KLIA. Il est équipé d’ascenseurs et de rampes. Aucun soucis donc pour y circuler.  Il y a plusieurs toilettes adaptés dans l’aéroport qui permettent un transfert latéral. Durant mon séjour j'ai emprunté  la ligne 8 du réseau ferré de transports en commun qui est accessible.  Il y a des portails plus larges pour les fauteuils roulants et des ascenseurs. Des espaces sont également réservés pour les PMR dans les wagons.  L'espace entre le quai et le train n'est pas très grand. Pour les trains KTM Komuter Train c'est le même constat : ascenseurs, rampes et quai larges donc pas de problème. Seule différence l'espace entre le quai et le train est plus large. Il faut passer sur les roues arrières. Je n'ai pas testé mais les bus touristiques Hop on/Hop off sont censés être accessibles (rampes et espaces réservés).

Accessibilité urbaine

Les trottoirs sont très hauts et très souvent il ne sont pas rabaissés à leurs extrémités. Lorsqu'ils le sont la pente du rabaissement peut être trop raide ou le rabaissement peut être endommagé. De plus les trottoirs sont souvent encombrés. Au final il est assez rare de pouvoir circuler en fauteuil roulant sur le trottoir.

Hospitalité

Les Malais sont aimables et aidants si on leur demande. Les personnes en fauteuil roulant se font souvent dévisagées dans la rue.

Activités

- La tour Menara : depuis son observatoire on voit toute la ville. Il faut monter en voiture jusqu'au pied de la tour car la navette qui va de l'entrée du parc à la tour n'est pas adaptée. Lorsque l'on fait face à l'entrée de la tour on peut croire qu'elle n'est pas accessible car l'on fait face à des escaliers. Cependant il y a un ascenseur de service à l'arrière du bâtiment mais il est assez difficile à trouver. N'hésitez pas à demander. - Le parc aux oiseaux "KL Bird park" est entièrement accessible en fauteuil roulant.  Le terrain est souvent en pente donc une aide sera nécessaire pour les personne en fauteuil roulant manuel. - Le musée d'arts islamiques est accessible.

Sorties

En Malaisie la nourriture est très bonne et diversifiée. Vous pouvez manger des spécialités malaises, indiennes et chinoises. Pour cela je vous conseille d'aller faire un tour dans les marchés. Personnellement j'ai beaucoup aimé les marchés nocturnes. Si je devais n'en choisir q'un seul j'irai au marché Jalan Alor. Vous y trouverez beaucoup de plats malais et thaïs.

Budget

Sur 5 semaines en Malaisie mon budget moyen a été de 31 euros par jour tout compris, excepté les billets d'avion aller-retour dans le pays. L'hébergement a représenté 35% du budget, les loisirs 25%, la nourriture 21%, le transport 17% et 2% de divers. Pour plus de détails vous pouvez lire cet article sur mon blog : https://www.iwheeltravel.com/2018/01/30/budget-voyage-malaisie-vacances-cout/ .

Astuces

Si vous voulez plus d"informations sur Kuala Lumpur et la Malaisie (visites, accessibilité, budget) vous pouvez aller voir la section réservée à la Malaisie sur mon blog : https://www.iwheeltravel.com/category/destinations/asie/malaisie/ .

Galerie de photos

Contact Us

Auteur : Aurélie Loaëc

Aurélie LoaëcAurélie a séjourné un an en Nouvelle-Zélande et plusieurs mois en Asie du sud-est. Elle est auteur du blog I wheel travel et des fiches destinations sur Wellington et Rarotonga.

Écrivez une nouvelle fiche destination