Présentation Générale

Cuba est une destination de plus en plus prisée, vieilles voitures américaines, architecture coloniale, plages de sable fin, musique, mojito et Cuba libre, … un pays où le temps semble s'être arrêté pendant quelques années. Alors autant dire que l'accessibilité pour les personnes handicapées n'est pas le point fort du pays. Pour autant cette île vaut le détour et la gentillesse et l'hospitalité des cubains fait oublier le reste.
Année du voyage : 2017

Avis général du séjour

Transports

Accessibilité urbaine

Hébergement

Hospitalié

Activités

Sorties

Budget

Transports

Les transports à Cuba ne sont pas accessibles pour les personnes à mobilité réduite. Lorsque nous étions à La Havane, nous avons tout fait à pied (en fauteuil pour moi). Nous avions sélectionné un hôtel dans un endroit assez central pour ne pas avoir à se soucier des transports. Les taxis traditionnels cubains ne sont pas accessibles. Si vous êtes tenté par un petit tour en taxi juste pour le fun de prendre une vieille voiture américaine nul doute que vous trouverez un Cubain pour vous aider à monter et mettre le fauteuil. Il y a plein d’endroits où les taxis attendent les clients. À la Havane, il y a des bus mais je n’ai pas d’infos à communiquer sur les horaires et les lignes. Aux heures de pointe ils sont bondés. petite info pour les marcheurs que voudraient tenter : pour faire la queue aux arrêts de bus il faut signifier que vous êtes le dernier arrivé en disant "Ultimo". Le moyen de transport le plus répandu pour se déplacer sur l’île est la voiture. il y a de nombreuses agences de location mais elles ne proposent pas de voiture aménagée. Nous avons loué une voiture une semaine pour faire un tour dans les différentes ville de l’ouest de l’île : Viñales, Cienfuegos et Trinidad. Et en prime avec un chauffeur! (Option courante à Cuba) Je dois dire que ce n’était pas vraiment un luxe car les routes ne sont pas indiquées et il ne faut pas compter sur internet pour avoir un GPS.

Accessibilité urbaine

Vous pouvez oublier les trottoirs accessibles avec de beaux bateaux :-( C’est plutôt trottoir avec énormes marches et nid de poule! Etant en fauteuil manuel j’ai eu besoin d’aide lors de mes déplacements dans les différentes villes. Dans le quartier historique de La Havane les rues sont pavées et très peu praticables. même problème dans le quartier de la cathédrale à Trinidad. La circulation dans les rues du reste de la ville se fait sans problème mais pas toujours sur le trottoir... j’ai privilégié la route afin d’éviter de monter et descendre à de multiples reprises. Dans d’autres villes moins urbaines, les routes ne sont pas toujours goudronnées. Durant les 15 jours de mon séjour, je n’ai pas vu de toilettes publiques accessibles.

Hébergement

Il y a pas d’hôtel à Cuba mais beaucoup de "casas" c’est-à-dire des chambres d’hôtes chez l’habitant. N’étant pas sûre de l’accessibilité de ces casas nous avons privilégié l'hôtel. Je peux dire que les hôtels cubains sont globalement accessibles, c’est-à-dire circulation possible dans toutes les parties communes de l’hôtel et salle de bain équipée de douche à l’italienne et de toilettes rehaussés (mais attention cela reste des hôtels cubains, ne soyez pas surpris de rencontrer quelques petits désagréments). Je n’ai eu aucun problème dans tous les hôtels neufs mais j’ai rencontré de gros problèmes d’accès dans les hôtels anciens. Par exemple la largeur des portes de la salle de bain dans l’hôtel où nous nous étions à Viñales. Je vous conseille de bien spécifier vos besoins par mail avec les différents hôtels avant pour ne pas avoir de surprises.

Hospitalité

Les cubains sont très accueillants et très serviables. Ils proposent spontanément de l’aide. (À La Havane méfiez-vous des rabatteurs qui vous proposeront de vous guider dans la ville mais au final qui veulent vous vendre des produits locaux et vous demander de l’argent)

Activités

Entre mer et montagne, Cuba offre de multiples activités - À La Havane : visite du quartier historique Place de la Révolution Beaucoup de guide, le cimetière de La Havane est présentée comme un lieu incontournable. Je ne le conseille pas car il est très excentré du centre et en plus payant. Mais si vraiment ça vous tente, l’accessibilité dans les allées est possible en fauteuil. - Viñales : la vallée de Vinales est très montagneuse et donc peu accessible en fauteuil roulant. pour admirer ces beaux paysages il y a plusieurs points de vue qui sont accessibles en voiture. La ville de Viñales est petite, il est possible de se balader dans les rues entre les trottoirs et la route. - trinidad : le centre historique est totalement piéton mais impossible de le faire en fauteuil. Les pavés y sont énormes. Sinon c'est une ville où il fait bon de flâner dans les rues, de se poser sur une place pour siroter un verre, de discuter avec l’habitant - farniente sur une plage de sable fin

Sorties

La plantation de tabac Alejandro Robaina à 1/2h de pinar del rio vous accueillera pour une visite de la plantation, explication de la culture des feuilles de tabac et démonstration de roulage d’un cigare. Il y a même un guide qui parle français

Budget

Budget moins élevé que dans une ville européenne même si les prix sont parfois plus élevés pour les touristes

Astuces

à Trinidad, si vous avez une voiture, vous pouvez demander à un garde de pouvoir passer pour faire le tour dans le centre historique en expliquant votre situation. Cela vous permettra de voir la belle place de la cathédrale. Si vous souhaitez un voyage tout organisé, vous pouvez contacter l’agence de voyage Wijincuba qui organise des tours pour les personnes handicapées. Voici un contact : Felipe Gonzalez Wijincuba Travel  Manager Office: +53 45 262655 Mobile: +53 5 2442444 www.wijincuba.com je ne peux pas vous donner plus de renseignements. je n’ai pas pu les solliciter car il étaient complets lors de ma venue.

Galerie de photos

Contact Us

Écrivez une nouvelle fiche destination