La traversée en ferry en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est composée de deux iles principales : l’ile du Nord et l’ile du Sud. Si vous venez visiter ce magnifique pays vous allez sans doute vouloir passer un peu de temps sur ces deux iles et allez donc donc devoir passer de l’une à l’autre. Pour ce faire il y a deux possibilités : prendre un vol interne ou traverser le détroit de Cook en ferry.

DSCF0540

Découverte des premiers îlots de l’ile du Sud à bord du ferry. La traversée dure environ 3h30 et se fait entre les villes de Wellington (ile du Nord) et de Picton (ile du Sud), dans un sens ou dans l’autre. Les deux compagnies de ferry, Intersislander et Bluebridge, assurent plusieurs trajets quotidiens, de jour comme de nuit.

DSCF0544

Les ferrys de Bluebridge (au premier plan) et d’Interislander (au second plan) à quai à Picton.

La réservation

Que vous décidiez de voyager avec Bluebridge (https://www.bluebridge.co.nz/fr/) ou avec Interislander (https://www.interislander.co.nz/ ) la réservation se fera par internet.

Bluebridge

Lors de la réservation de votre traversée avec cette compagnie il vous sera demandé pour chaque personne si une assistance est nécessaire et vous pouvez indiquer dans le menu déroulant que vous voyagez en fauteuil roulant. Il suffit de choisir « wheelchair » et à ce moment là le site internet vous invitera à contacter Bluebridge par internet ou mail avant de finaliser la réservation. Cependant il n’est pas obligatoire de les contacter pour pouvoir finir la réservation. Personnellement je ne l’ai pas fait et tout c’est bien passé. Néanmoins si vous avez le moindre doute ou quelconque question n’hésitez pas à les joindre.

Capture d’écran Bluebridge

Interislander

Lors de la réservation avec Interislander tout se passe de façon assez similaire. Il est demandé de renseigner si l’on est titulaire d’une carte de stationnement pour personne à mobilité réduite (Mobility Parking Permit) et si l’on désire une assistance. Si oui il suffit de cocher la case « I require assistance » et de choisir dans le menu déroulant la raison de votre besoin d’assistance : aveugle, aveugle accompagné d’un chien d’aveugle, sourd, autre pathologie ou personne en fauteuil roulant.

Capture d’écran Interislander

La traversée

Bluebridge

L’embarquement

La compagnie Bluebridge a plusieurs navires. Je ne les ai pas tous testés. Pour ma part j’ai navigué sur le « Straistman » et le « Feronia ». J’ai traversé trois fois le détroit de Cook avec la compagnie Bluebridge et à chaque fois tout s’est fait assez simplement. Lors de votre arrivée, en voiture, au « guichet » vous pouvez lire sur celui-ci que vous êtes invité à vous signaler si vous avez demandé une assistance. Cela chose faite et notre numéro de réservation donné, l’agent nous remet nos titres de transports et nous demande d’allumer nos feux de détresse car c’est de cette façon que le personnel identifie les véhicules contenant une personne ayant besoin d’assistance ou devant juste pouvoir bénéficier d’un accès handicapé. Ces véhicules là ne sont pas garés au même étage que les autres de façon à pouvoir accéder plus facilement aux ascenseurs. Malheureusement lors de notre première traversée nous étions sur le bateau nommé « Feronia » et dans celui-là il y a un rebord pour pouvoir aller à l’ascenseur. Ceci dit ce n’est pas très grave puisque l’équipage peut mettre en place une rampe d’accès. Sur le « Straistman » je n’ai pas rencontré ce problème.

IMG_0013

L’accessibilité du bateau

Que se soit sur le « Straitsman » ou sur le « Feronia » il y a des toilettes adaptés et il est assez facile de circuler car les allées sont larges. Néanmoins dans certains espaces il est difficile de progresser entre les fauteuils en raison du manque d’espace et sur le Feronia un rebord important empêche d’aller prendre l’air et admirer le paysage à l’extérieur.

IMG_0020

Interislander

L’embarquement

J’ai fait une fois la traversée avec cette compagnie et tout s’est très bien passé. J’ai signalé au guichet que j’étais en fauteuil roulant, on nous a donné un papier à accrocher au rétroviseur intérieur pour que le personnel sache nous orienter dans une file différente pour embarquer. Comme chez Bluebridge l’idée est de pouvoir garer la voiture au plus près des accès aux ascenseurs. Ici pas de soucis pour accéder à l’ascenseur : le sol est quasiment plat et il y a une rampe d’accès.

Access ascenseur interislander

L’accessibilité du bateau

Les sanitaires sont adaptés : la porte s’ouvre vers l’extérieur mais est un peu lourde. Il est facile de circuler sur tout le bateau. Les allées sont larges et les espace entre les sièges sont plus importants que chez Bluebridge. Un seul bémol est à noter : il y a un rebord assez élevé dans l’encadrement d’une porte qui permet d’accéder à la partie bar. Il est possible d’y aller en fauteuil manuel en soulevant les roues avant mais je ne suis pas sure que se soit possible pour tous les fauteuils électriques. Par contre bonne nouvelle il n’y a pas de rebord pour aller sur le pont extérieur donc il est possible d’y aller. La porte étant lourde il faut tout de même demander l’aide d’une personne.

Intérieur Interislander

En résumé je dirai que tout devrait bien se passer dans tous les cas. J’ai quand même une petite préférence pour la compagnie Interislander car il y a plus de places pour circuler à bord et surtout qu’il est possible d’accéder au pont extérieur ce qui n’est pas négligeable si l’on a besoin de prendre l’air en raison du mal de mer ou simplement que l’on veut observer le décor à l’arrivée. Néanmoins Bluebridge est généralement moins cher et dispose d’une salle de projection de film à laquelle vous pouvez accéder gratuitement alors que c’est payant sur Interislander.

DSCF0536

DSCF0528

 

 

Auteur : Aurélie

Aurélie LoaëcNouvelle contributrice d'AccessTrip, elle séjourne actuellement en Nouvelle Zélande. Auteur des fiches destinations sur Wellington et Rarotonga et d'un article de blog. Egalement auteur du blog " I wheel travel".