Contact Us

La Guadeloupe est une destination magique. C’est mon meilleur souvenir de voyage jusqu’ici. J’avais décidé de partir en Janvier, période froide et humide souvent très contraignante pour les personnes à mobilité réduite. Par chance c’est le début de la saison sèche là-bas, il fait 20° la nuit et 30° dans la journée.

La Guadeloupe est composée de 2 îles principales. La Grande-Terre, plutôt plate est réputée pour son histoire et ses plages paradisiaques. La Basse-Terre quant à elle, est plutôt montagneuse et composée de forêt tropicale. C’est là que se trouve la Soufrière, un volcan encore en activité.

Direction Basse-Terre donc pour 15 jours de dépaysement total, de visites en tous genres et surtout, d’activités hors du commun. C’est dit, et ça va être « roots » !

PRATIQUE

Avis Général du séjour99,9%

Transport70%

Accessibilité urbaine50%

Hebergement70%

LUDIQUE

Hospitalité90%

Activité90%

Sortie80%

Météo99,9%

Cet histogramme est réalisé à partir des avis fournis dans « Donnez votre avis» du premier formulaire et des détails ne seront présents que lorsqu’un second formulaire « d’accessibilité » aura été rempli.

Général

Point d’arrivée / départ

Je suis arrivé en avion à l’aéroport Pôle Caraïbes de Pointe-à-Pitre. Lors de l’arrivée, l’accès n’est pas très aisé. Les toilettes ne sont pas adaptées dans cette partie de l’aéroport. La partie de l’aéroport consacré au départ est beaucoup plus pratique. Les restaurants et toilettes sont bien adaptés. Globalement la circulation est facile.

Type transport 

Les transports publics ne sont pas correctement adaptés et assez contraignants en terme d’horaires. Il est indispensable de se déplacer avec une voiture aménagée car la Guadeloupe est assez vaste. Il existe plusieurs sociétés louant des voitures adaptées. Cependant, les tarifs sont très élevés. Il y a également plusieurs sociétés de taxis qui disposent de véhicules pour PMR.

Topographie

La Grande-Terre est plutôt plate. Il y est donc plus facile de se déplacer avec un fauteuil. La Basse-Terre, est très vallonnée. Les déplacements en fauteuil manuel ou même électrique peuvent y être compliqués. C’est là aussi que l’on voit tout l’intérêt d’avoir son propre véhicule, même pour des déplacements courts.

Voirie – Trottoir

Les trottoirs sont souvent en mauvais état. Il y a très peu de bateaux pour y accéder ou en descendre. Le plus simple est donc de se déplacer directement sur la chaussée. Dans les bourgs, les automobilistes sont assez attentifs aux piétons. Les routes peuvent, dans certains cas, assez chaotiques.

WC

Il y a très peu de WC publics. Il est assez rare d’avoir des WC adaptés dans les restaurants ou bien les bars. Le mieux est de se rendre dans de grandes infrastructures, publiques ou privées.

Hospitalité

Les guadeloupéens sont très chaleureux. Ils n’hésitent pas à proposer spontanément de l’aide en cas de difficultés. S’ils ne le font pas, il ne faut pas hésiter à leur demander car cela reste assez naturel. Les touristes sont également sympathiques et donnent facilement de l’aide en cas de problème.

Astuces

À mon sens il est indispensable d’avoir un fauteuil manuel avec soi. Le déplacement en fauteuil électrique se trouve rapidement compliqué. Assez peu de plages sont pourvues de Tiralo ou même de caillebotis pour y accéder en fauteuil. Le mieux est donc de se d’aller à la plage avec son propre fauteuil manuel.

Divers

—-

« Access » Coups de Coeur

Quartier ; hôtel ; restaurant ; bar ; shopping ; activité ; endroit
Quartier

Les villes de Basse-Terre ne sont pas toutes très jolies à voir. La ville de Deshaies est, à mon avis, la plus belle d’entre elles. Le centre-ville (tout petit) est relativement plat. Cependant, les trottoirs sont là aussi très peu adaptés. La plage de Deshaies est petite mais reste très agréable pour s’y reposer.

Hôtel

Il y a essentiellement des gîtes, maisons d’hôtes et bungalow sur Basse-Terre. Ils ne sont pas tous adaptés mais globalement des efforts sont faits pour les personnes en situation de handicap. J’ai séjourné dans un bungalow adapté de Tigligli pendant mon séjour. L’accès n’y est pas forcément aisé car situé dans la montagne. Il y a donc beaucoup de pente pour y arriver. Toutefois, la vue et le calme en valent la peine. À l’intérieur, l’espace est pensé pour des déplacements en fauteuil et la salle de bain est équipée d’une douche à l’italienne.

Restaurant

La cuisine là-bas est très riche et diversifiée. L’ensemble des fruits et légumes sont vraiment délicieux et non rien à voir avec ceux que l’on peut trouver en métropole. Il est indispensable de découvrir cet aspect de la culture créole !

À Malendure, le restaurant « Chez Dada » est accessible en fauteuil roulant. Ce restaurant familial sert de très bons plats typiques et à des prix très raisonnables. En revanche les toilettes ne sont pas adaptées.

De nombreux restaurants à Deshaies sont situés à proximité de la plage. Il est donc possible d’y manger ou bien juste d’y boire un verre en regardant le coucher du soleil sur la baie.

Enfin, les « lolos » sont de petits restaurants situés le long des routes. La cuisine est locale, de qualité et à prix très abordables. L’accessibilité n’est pas toujours au rendez-vous mais ça vaut le coup d’essayer.

Bar

Le plus sympa est de s’installer dans les bars situés aux abords d’une plage pour y déguster les boissons locales ; punch, planteur et jus en tous genres. En accompagnement, on peut commander une assiette d’accras et profiter du paysage. Dans ces bars, l’accessibilité n’est pas forcément au rendez-vous mais il faut demander, une fois de plus, afin de savoir s’il est possible d’installer une rampe.

Shopping

—-

Activité

De très nombreuses activités sont possibles en Guadeloupe. Aussi surprenant qu’il puisse paraître elles restent relativement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Randonnée
Martine, la propriétaire de Tigligli est également guide de haute montagne et propose des randonnées en Joelette. La Joelette est une sorte de chaise à porteurs munie d’une roue de vélo. Deux porteurs sont donc requis pour la diriger. Une fois installé à l’intérieur, le siège est plutôt confortable et les secousses sont assez bien absorbées par les amortisseurs. Martine est habituée de ce genre de randonnées et propose donc des parcours adaptés en termes de terrain et de durée.

Plongée
Il est possible de faire un baptême de plongée avec le club « Antidote Plongée » basé à Port-Louis. Le centre est accessible en fauteuil roulant et tenu par une petite équipe. Ils sont très à l’écoute et proposent des solutions personnalisées aux personnes en situation de handicap en fonction de leur possibilités et contraintes. Le départ peut se faire de la plage de Port-Louis ou bien depuis un bateau. Une fois dans l’eau, un moniteur est toujours présent pour aider la personne à se déplacer et aller observer la faune et la flore aquatique.

Découverte des cétacés
Le club de plongée « Les Heures Saines » situé à Malendure, organise en partenariat avec l’association « Evasion Tropicale », des sorties à la découverte des cétacés. Pour cela, ils ont plusieurs bateaux à disposition, dont un adapté pour les personnes à mobilité réduite. Là encore, le fauteuil manuel est indispensable car il n’est pas possible d’y accéder avec un fauteuil électrique. La balade dure environ 3 heures. Pendant ce temps, l’équipage essaie de trouver des bancs de cétacés et de s’en approcher sans les déranger.

Balade en kayak
J’ai également pu faire une randonnée en kayak avec « Rando Passion » dans la mangrove, au nord de la Basse-Terre. La balade dure 3 heures et permet de découvrir la richesse de la faune et de la flore d’une toute autre façon. Pour cela, il est possible d’embarquer dans un kayak à 2 places. Un accompagnateur peut donc s’occuper de ramer pendant qu’on profite du paysage. Concrètement, le kayak reste en soi assez inconfortable. Il est donc nécessaire de prendre du temps pour se caller et s’installer au mieux (avec coussins, serviettes…).

Endroit

Plage de Malendure

Cette plage n’est pas encore adaptée mais les responsables du tourisme se penchent sur la question pour mettre en place des solutions pour les PMR.

Plage de Port-Louis

Petit bourg sympathique à l’ouest de Grande-Terre. Il est possible de demander un Tiralo auprès des maîtres-nageurs.

Anse de la Perle

Cette plage est l’une des plus jolies de la Basse-Terre. Le décors est paradisiaque et ressemble beaucoup aux plages que l’on peut s’imaginer en pensant à ce genre de destination. Les cocotiers, le sable fin et un coucher de soleil magnifique en fin de journée ! Aucun aménagement n’est prévu pour les personnes en situation de handicap sur cette plage. Le mieux est donc de s’y rendre en fauteuil manuel et éventuellement de demander un peu d’aide en cas de difficultés.

Les Saintes

Les îles des Saintes sont accessibles par bateau au départ de Trois-Rivières. Pour cela, il faudra obligatoirement utiliser un fauteuil manuel, le bateau étant dépourvu de rampe d’accès pour les fauteuils. Une fois là-bas, on peut se promener dans le petit village de Terre-De-Haut, relativement plat. Ensuite, c’est un peu plus compliqué… L’île est constituée de nombreuses petites montagnes, impossible à monter, même en étant aidé. Le mieux est donc de louer une petite voiture électrique à la journée ou bien de faire une visite guidée en voiture. Attention de ne pas se faire arnaquer par un chauffeur vous faisant payer cher et ne vous expliquant rien ! L’après-midi, on peut se poser à la plage et profiter d’une eau calme et transparente dans l’une des plus belle baie du monde.

Cascade aux écrevisses

Cette cascade est située à mi-chemin de la route de la traversée. Une promenade d’environ 10 minutes y a été aménagée pour les PMR. Deux petits regrets tout de même : le site est hyper touristique et il y a toujours beaucoup de monde, la plateforme située à proximité de la cascade n’offre pas une vue des plus avantageuse.

Musée de l’esclavage

Situé sur Grande-Terre, le musée de l’esclavage a récemment été inauguré. Il est entièrement adapté pour les PMR.

Musée du café

Le musée du café situé à Vieux-Habitant est très intéressant à visiter. Il est entièrement aménagé et la visite est gratuite pour les personnes en situation de handicap.

Jardin botanique

Le jardin botanique situé à Deshaies est réellement un incontournable. Ce jardin contient de très nombreuses variétés de fleurs, de plantes et d’arbres tropicaux. La balade est relativement plate et offre un point de vue magnifique sur la baie de Deshaies. Le magasin de souvenirs est de plain-pied et les toilettes sont toutes adaptées.

Marchés

Enfin, je vous conseille de vous rendre dans les petits marchés locaux. On y vend de nombreux fruits et légumes locaux tous plus beaux et plus bons les uns que les autres. Il est aussi possible d’y trouver des cocktails locaux ainsi que des plats à emporter. Généralement situé sur ou bien à proximité d’un parking, l’accès y est très simple, que ce soit en fauteuil manuel ou bien électrique.

Complément 

Etant donné la topographie et le manque d’accessibilité des lieux, j’ai deux recommandations importantes :

– Partir avec deux personnes pour aider, porter le fauteuil, etc…
– Partir avec au moins un fauteuil manuel en plus d’un fauteuil électrique

À noter également que les places/entrées sont très rarement offertes pour le ou les auxiliaires accompagnant. En effet, étant donné que la période de pleine saison touristique est restreinte, les entreprises et associations ne peuvent pas se permettre d’offrir une place.

QUELQUES PHOTOS & VIDEO…

 

Écrivez une nouvelle fiche destination