Contact Us

Un trip incroyable vous attend, visiter les sites naturels du Grand Ouest Américain est tout à fait possible et excellent pour les amoureux de nature à mobilité réduite. Les nombreux aménagements existants permettront une découverte exceptionnelle de ces endroits. Même si parfois, la personne se retrouvera devant des impossibilités, cette zone offre des moments magiques. Entre ces sites naturels, des milliers de kilomètres d’asphaltes avec des vues magnifiques.

PRATIQUE

Avis Général du séjour90%

Transport70%

Accessibilité urbaine50%

Hospitalité70%

LUDIQUE

Hebergement70%

Activité80%

Sortie30%

Météo70%

Cet histogramme est réalisé à partir des avis fournis dans «  Donnez votre avis» du premier formulaire et des détails ne seront présents que lorsqu’un second formulaire “d’accessibilité” aura été rempli.

Général

Point d’arrivée / départ

En avion, c’est l’aéroport de Las Vegas qui est le plus central pour une visite des Parcs. L’aéroport possède un service d’accompagnement aux personnes et un service de taxi dessert le centre ville (les PMR sont, comme souvent, prioritaires dans la file d’attente). De part sa géographie et l’accessibilité de nombreuses de ses infrastructures, la ville est assez facile. Elle est plate et offre une voirie à l’américaine donc des trottoirs en bon états.

Les routes qui traversent les États-Unis dont celle qui arrive à Vegas sont en général en très bon état.

Type transport

À Las Vegas, pas de métro ni de tramways mais tous les bus sont accessibles.

Si vous souhaitez visiter les Parc Nationaux, la location d’un véhicule est quasi indispensable pour ce type de parcours.

Topologie

Vous traverserez des déserts, des montagnes, donc des reliefs variés.

Voirie – Trottoir

Il est incroyable de voir des sites naturels aussi bien aménagés et pourvus en aménagement. Des sentiers, bien goudronnés, peuvent aussi bien sillonner l’intérieur d’un canyon, aller d’un site à un autre ou longer des précipices. Il y aura toujours des parkings, très bien aménagés avec systématiquement quelques places réservées et des chemins qui en partent pour explorer les environs. Des critères géographiques rendent parfois bien sur difficile leur découverte et leur exploration mais beaucoup de ces chemins sont faisables. Entre les parc Nationaux, les routes sont en très bon état et offrent des vues sur des paysages magnifiques. Elles traversent des endroits tellement fabuleux qu’elles sont des attractions à elles seules.

WC

C’est un des problèmes : trouver des wc adaptés dans ces sites naturels. Même si parfois, il peut y avoir des bonnes surprises comme des wc sur un parking ou dans un café sur la route, mais cela reste quand même un vrai problème.

Hospitalité

Les Américains sont en général sympathiques et serviables. Le personnel des infrastructures fait lui toujours un gros effort pour accueillir une PMR et s’inquiète de son accueil.

Par exemple, pour la visite du Lake Powel : quand les gardiens du Parc m’ont vu arriver en fauteuil roulant, ils ont affrété une voiturette de golf pour faire le kilomètre qui rejoignait, l’entrée aux bateaux pour la visite du lac. À Monument Valley, il y avait des visites guidées du Parc, en groupe et en pick-up 4×4. Les indiens Navajos, responsables du Parc, m’ont fait une visite particulière avec un guide et un véhicule.

Astuces
  • Pour se payer un palace au prix d’un hôtel trois étoiles, Las Vegas est idéal. Ces palaces ont bien sûr des chambres adaptées. Mais attention en fauteuil car c’est souvent de la moquette au sol, dans les couloirs et dans les chambres.
  • Pour la visite des Parcs Nationaux et pour pallier au problème de l’accessibilité des wc, des restaurants et des hôtels, nous avons trouvé notre solution : la location d’un camping-car pour une grande partie de notre séjour.
  • À Zion Parc, un service de navettes accessibles peut envoyer les personnes dans le canyon où des chemins goudronnés permettent une visite à l’intérieur du canyon en fauteuil roulant.
  • Certaines vues du Grand Ouest Américain, comme l’Arche au Parc National de Arches ne sont visibles qu’après plusieurs km d’un sentier chaotique, quasi-impossible pour une PMR.
  • Attention aussi à l’altitude de la destination car les efforts peuvent être plus difficile.
  • Le climat est à prendre en compte et choisissez bien votre période pour partir.
  • Le stationnement sauvage est interdit mais beaucoup d’endroits sont prévus.
  • Attention a la période de l’année car les trailer parks qui accueillent les campings cars peuvent être pris d’assaut, particulièrement ceux au sein des parcs eux mêmes.

“Access” Coups de Coeur

 

Quartier ; hôtel ; restaurant ; bar ; shopping ; activité ; endroit

Il est tellement rare, en fauteuil roulant, de pouvoir être si proche et profiter de cette Nature hors norme et incroyablement variable en quelques kilomètres, qu’il est difficile d’élire un endroit plus qu’un autre. Pour la restauration, on avait notre cuisine mobile. Les courses pour plusieurs jours étaient faites aux rares villes qui avaient un supermarché. Pour l’hébergement, toujours le camping-car, on a pu du coup dormir dans des endroits offrant des vues extraordinaires et pour 5$ la nuit. Comme bar, le frigo du Ford. Pour du shopping, pas la peine de vous dire qu’il faudra chercher ailleurs. Ici, en dehors de ces Parcs, vous aurez une autre image de l’Amérique, là où l’on passe des « villes » où il n’y a rien. Des habitations mais rien, rien à des centaine de kilomètres à la ronde. Le coup de coeur Access, le Zion Park et la scenic highway de la route 128.

Raconte ton trip :

Arrivé de New York à Las Vegas  pour un road-trip de 3 semaines dans le Grand Ouest américain. Les Parcs Nationaux en Utah, les déserts, les montagnes, les rocheuses du Colorado, la réserve des Navajos et jusqu’au Grand Canyon (avec un petit survol en hélicoptère). Le tout en traversant des routes mythiques. A l’époque le problème de l’accessibilité de ces endroits se posait. Notamment pour les wc, les hôtels et les restaurants. Nous avons choiside pallier à ces problèmes en louant un camping-car. Un choix important, puisqu’il nous a permis de savourer pleinement notre trip en nature. Après 20 jours et un boucle de 4000 km, de retour à Las Vegas pour changer de monture et louer un 4×4 pour rejoindre San Francisco par la « California Dream Road » après avoir traversé le désert de la Death Valley. Une destination et un trip qui ne paraissait pas évident au début pour quelqu’un en fauteuil roulant, mais à notre grande surprise les Parcs étaient globalement accessibles aux PMR. Et d’avoir en plus fait ça en camping-car, en étant plus proche de cette nature majestueuse s’est soldé par un fabuleux voyage.

En avion : Paris – New York ; New York – Las Vegas et San Fransisco – Paris.

QUELQUES PHOTOS..

 

La fiche de Yamina

PRATIQUE

Avis Général du séjour80%

Transport80%

Accessibilité urbaine80%

Hospitalité100%

LUDIQUE

Hebergement100%

Activité80%

Sortie80%

Météo100%

Coup de coeur

  • À Las Vegas, les hôtels sont réellement prévus pour les PMR (y compris les salles de bains !)
    Le désert de la Mort (Death Valley) : incroyable d’avoir pu aller à l’intérieur du désert, car il y a un chemin en planches de bois qui permet aux fauteuils de rouler dans le désert (j’ai même pu ramasser du sable et du sel).
    Toilettes sèches mais j’ai pu entrer avec le fauteuil (par contre, aide obligatoire ou béquilles pour se tenir)
    Au grand Canyon, accès au bord du canyon, tout est prévu pour les fauteuils…
    Arrivée Los Angeles, prise en charge immédiate, passage immédiat de la douane, j’étais la première sortie avec mes bagages portés par du personnel (ne pas oublier un pourboire !)
    Idem retour de San Francisco, prise en charge immédiate et prioritaire…
    Attention à San Francisco, bien choisir son hôtel, car certains ont des chambres “handicapées” mais en réalité trop petite pour garder le fauteuil à l’intérieur… Dans la ville, les rues sont difficiles à monter et à descendre – épuisant et aide obligatoire ! par contre le centre ville est bien équipé. Pas de “cable car” pour les PMR…
    En règle générales, les parcs nationaux sont bien prévus pour les PMR et c’est un paradis de pouvoir rouler au milieu de cette nature grandiose.
    Pour les restaurants, magasins et autres, je n’ai rencontré que des personnes attentives et suis toujours passée en priorité. Les américains sont parfaits à ce niveau, aucune remarque, pour eux c’est naturel…
  • Racontez votre trip
    Ce voyage fût le premier en fauteuil roulant, je voyageais seule mais avec un groupe francophone, il s’agissait d’un circuit de 2 semaines sur l’Ouest des USA.
    Le “réceptif” était prévenu de mon handicap et a tout fait pour m’aider, le chauffeur du bus pliait mon fauteuil et le mettait en soute, m’aidait à monter et me réservait les 2 premières places pour que j’ai de la place. Je dois beaucoup au guide et au chauffeur qui durant 2 semaines ont été présents et m’ont beaucoup aidés.
    La guide me faisait un topo le matin avant de partir pour m’expliquer ce qui m’attendait et j’ai malgré tout dû annuler 2 excursions infaisable pour moi.
    Ce voyage m’a prouvé que tout était possible avec un peu de bonne volonté.
    Depuis, j’ai fait d’autres voyages que je raconterais ultérieurement mais les USA restent un merveilleux souvenir !

 

 

Auteur : Jo

JoJocelyn - Fondateur du site, il parcourt de nombreux pays et a renseigné de nombreuses destinations. Pour moi : "l'important, c'est le voyage pas la destination "

Écrivez une nouvelle fiche destination