Location: Brésil, Rio de Janeiro
Contact Us

L’accessibilité est partielle. La Zona Sul (Leblon, Ipanema, Copacabana, Botafogo , Flamengo) est globalement plus accessible et plus propice à recevoir une population en fauteuil roulant. Déjà géographiquement, malgré les morro (colline) cette région est plutôt plane. Elle est aussi plus touristique et donc plus riche. Les rues et les trottoirs sont mieux entretenus et en meilleur état que dans le reste de la ville. Plusieurs commerces ont des rampes, des hôtels offrent des chambres adaptées et plusieurs restaurants sont de plain-pied et équipés de toilettes adaptées. Certains établissements qui ont des marches font rentrer par le garage où il y peut y avoir un ascenseur ou une rampe (la pente peut être très abrupte). Beaucoup n’ont qu’une seule marche et un rapide coup de main y fera rentrer et sortir. Les autres quartiers de Rio sont déjà plus aléatoires côté accessibilité.

PRATIQUE

Avis Général du séjour60%

Transport40%

Accessibilité urbaine50%

Hospitalité70%

LUDIQUE

Hebergement50%

Activité99%

Sortie70%

Météo80%

Cet histogramme est réalisé à partir des avis fournis dans «  Donnez votre avis» du premier formulaire et des détails ne seront présents que lorsqu’un second formulaire “d’accessibilité” aura été rempli.

Général

Point d’arrivée / départ

Les aéroports de Rio (GIG et à Santos Dumont) possèdent un service d’assistance. La liaison de l’aéroport peut se faire par taxi ou bus. Le réseau ferroviaire n’est pas très développé en Amérique Latine.

Type transport

Une seule ligne (du Centro à Ipanema) est accessible. L’ensemble des équipements est vétuste. Presque tous les bus ont le pictogramme handicap, à l’avant et près des portes arrières, mais peu sont en vérité équipés. Ils ont un système à la porte du milieu : une petite plate-forme (impossible pour de gros fauteuil électriques) descend jusqu’au trottoir. Les arrêts peuvent être matérialisés par une simple pancarte sur un réverbère ou un poteau électrique. Un service de taxi adapté existe avec des véhicules rehaussés (www.especialcooptaxirj.com.br). Pour les fauteuils manuels, certains taxis refusent, faute de place dans leur coffre. La plupart marche au gaz et la bonbonne est dans leur coffre. C’est plus facile avec des véhicules type break ou monospace. Mais si le fauteuil est pliant, la plupart accepte. Les taxis à Rio restent bon marché.

Topologie

Déjà avec la géographie de la ville et ses nombreuses collines (morro), suivant les quartiers, ça monte et descend pas mal. Il y a davantage de zones planes en front de mer.

Voirie – Trottoir

En plus d’être jolis, presque tous les trottoirs de la Zona Sul ont des rabaissements, mais souvent dans un état pitoyable et comme il pleut souvent, des petites flaques s’accumulent en bas de ces rabaissements. Au pied des arbres, les trottoirs sont souvent déformés avec les racines. Il y a parfois des trous et de fréquents nids de poule. Les trottoirs du front de mer restent mieux qu’ailleurs. Dans les autres quartiers, c’est sûrement plus aléatoire (mauvais état et défoncés, trous, bouts manquants, dévers, déformations, trop étroits pour le fauteuil, obstrués, …) sauf peut-être dans le nouveau quartier de Barra da Tijuca. Les trottoirs du Centro sont différents et on peut facilement se retrouver devant un trottoir de 60 cm de haut. Constitués de grandes dalles avec les joints irréguliers, ils sont très difficiles pour rouler. 

WC

Peu de bars et de restaurants sont équipés. Les conditions d’hygiènes peuvent être déplorables. Les grands restaurants surtout dans la Zona Sul sont très souvent équipés. La plupart des centres commerciaux ont des toilettes adaptés, souvent avec le système de clefs qu’il faut demander. Les petits supermarchés de quartier sont eux aussi souvent équipés. Quasiment tous les lieux touristiques sont équipés. Près des plages, les “Posto” (grand bloc en plastique blanc qui délimitent les plages) ont des wc équipés et gratuits.

Hospitalité

Les brésiliens sont d’un naturel joyeux et chaleureux. Pas de problème pour être aidé, mais il faut demander. Souvent quand un équipement est défaillant ou s’il n’y a rien de prévu, les personnes se mobilisent pour aider. Si un ascenseur ne fonctionne pas, les gardiens sont prêts à inverser des escalators et aider la personne à monter ou descendre.

Astuces

Il vaut mieux arriver à l’aéroport avec un peu de reals. A Rio, la Mastercard marche aussi bien que la Visa. Il n’a pas beaucoup de pharmacies mais des drogaria ou pacheco. Attention aux sorties de parking qui donnent sur les trottoirs. Les ascenseurs ne sont pas forcément près de l’entrée principale. Et même s’il est matérialisé par le pictogramme international, il faut le chercher près des différentes entrées/sorties. Si vous voulez visiter un quartier en hauteur, faîtes-vous déposer tout en haut et descendez-le, dans la mesure du possible bien sûr. Pour la queue dans les files d’attentes, le fauteuil est prioritaire et très souvent les gens laissent passer. Il y a souvent des bandes podotactiles, sur quelques trottoirs, sur les quais du métro et dans certaines banques.

“Access” Coups de Coeur

Quartier ; hôtel ; restaurant ; bar ; shopping ; activité ; endroit

Les quartiers de La Zona Sul Leblon, Ipanema, Copacabana, Botafogo , Flamengo. Le restaurant Churrascaria fogo de chao (Av Reporter Nestor Moreira  – botafogo ), restaurant typique brésilien avec toilette adapté. Les différents bars à jus de fruits de la ville et les « cabanes » du bord de mer. Pour le shoopping, l’Av. Nossa Senhora de Copacabana. Avenue pleine de shop et de petites galeries commerciales dans le quartier de Copacabana, rempli de petits commerces. Comme activité, le bord de mer d’Ipanema et de Copacabana et ses fameux trottoirs. Une agua de coco ou une caïpirinha dans les « cabanes » le long des plages de la ville. Une balade en taxi dans la ville. Un circuit peut se négocier avec certains taxis, un arrêt à quelques points de vues s’impose comme la Vista Chinesa (Estrada Dona Castorina, Alto Da Boa Vista) ; le Parque Nacional Da Tijuca ; les différents points de vues. Le lagoa Rodrigo de Freitas (faire un tour du lac).

Complément

Le Jardim Botanico, il y a par contre quelquefois des petites marches dans le parc. Le Corcovado : un panorama incroyable de la ville de Rio. Si vous y allé par temps dégagé, vous vous rendrez compte de l’immensité de la ville. Sachez néanmoins que même si l’ascension est possible en fauteuil roulant, une fois en haut, le garde-corps est très haut et assis on ne voit pas très bien et il y a un grand escalier entre les 2 terrasses autour du Cristo Redentor.

Grosse galère

J’ai cassé la palette avant de mon fauteuil un soir, au milieu de la ville et devant la difficulté de trouver un réparateur de fauteuil, j’ai encore fini chez un réparateur de cycles dans son atelier sur le trottoir.

QUELQUES PHOTOS..

Vidéo de “your-trip-is-our-trip.com” : https://www.youtube.com/watch?v=5-hGBlbjYOQ

Auteur : Jo

JoJocelyn - Fondateur du site, il parcourt de nombreux pays et a renseigné de nombreuses destinations. Pour moi : "l'important, c'est le voyage pas la destination "

Écrivez une nouvelle fiche destination