Contact Us

Le Vietnam, comme de nombreux pays d’Asie,  semble ne pas être une destinations facile pour une PMR.

La densité de population est très forte, les villes grouillent de gens et de motos qui vont bien souvent très vite, il faut faire très attention lors de vos déplacement surtout au début quand on débarque. Se promener a pied dans les villes du Vietnam est un sport à risques. Les trottoirs sont encombrés de toutes sortes de choses, sauf de piétons. Les bars et restaurants y installent leurs terrasses, les vendeurs ambulants y étalent leur marchandises et quand il reste de la place on y gare les motos. Il faut donc sans cesse slalomer et circuler a pied sur la route. Cependant les motos sont habituées a cohabiter avec les piétons.

Par endroits les trottoirs sont très hauts car à certaines saisons il pleut énormément. Il serait préférable d’être accompagné, mais il est sûrement possible de se déplacer seul en ville. Il vous faudra souvent demander de l’aide, les vietnamiens sont des gens serviables et comme il y a du monde partout, vous n’aurez pas de problème pour trouver quelqu’un pour vous aider.

Les deux plus grandes villes du Vietnam sont Hanoi la capitale et Ho chi minh, le pôle économique, en plein développement et qui s’accroit sans cesse. Ho chi minh est d’une façon générale plus accessible qu’Hanoi. Cette ville est plus moderne, elle comporte de grands boulevards et les trottoirs sont mieux préservés, bien que la circulations y reste chaotique. Elle est d’une façon générale plus aérée qu’Hanoi.

Les vols locaux sont très abordables (40/50e pour aller du nord au sud) et ont peu réserver au dernier moment. Les taxis sont en général très petits (“comme beaucoup de choses au Vietnam”). Il serait recommandé de faire appel a un transporteur privé avec une grande voiture pour la durée du séjour, cela facilitera grandement les déplacements. Il vaut mieux oubliez les bus.

Pour visiter la bai d’Halong : bien que magnifique, cet endroit est pourri par le tourisme (les touristes partent a la queue leu leu sur des bateaux, ils vont visiter la même grotte, là encore les uns derrière les autres, etc…) Cependant la baie de Lan Ha  et de …….. (derrière l’île de Can Tho) qui sont juste a côté sont beaucoup moins touristiques et paraissent plus intéressantes. Le plus dur sera sûrement de trouver une agence qui proposent des visites accessibles.

Dans le delta du Mekong, on trouve les marchés flottants. Comme le delta est gorgé de fleuves et de rivières, les gens vivent et passent beaucoup de temps sur l’eau. Le marché se fait donc a certains endroits où les bateaux se rejoignent et viennent vendre leur marchandise. Les gens y viennent faire les achats avec des  petits bateaux a moteur et circulent entre les gros bateaux qui proposent des fruits et légumes frais, de la volaille ainsi que des animaux. Au départ de Cantho, on peu faire des excursions en petit bateau  moteur sur le Mekong. C’est une ballade de qui peut durer de 3/4h jusque toute la journée. Ce qui peut être intéressant, c’est qu’on reste sur le bateau. Le pilote pourra aider pour les transferts si besoin.

Hoian capital gastronomique au centre du pays est aussi connue pour des lumières colorées la nuit et son pont japonais. La cuisine y est un délice mais il faudra malheureusement passer les quelques marches des restaurants. Le centre de la ville est fermée à la circulation la journée jusque 22h le soir+. Vous pourrez vous y déplacer seul et « assez facilement », de plus, cette ville est plate. Vous pourrez aussi faire un tour de barque, les dames âgées du port ne manqueront pas de venir vous accoster pour vous proposer des balades  pour environ 5 $/heure.

Trouver un hôtel avec ascenseur est compliqué, les hôtel sont petits, étroit, en hauteur avec des escaliers. Pas un seul hôtel équipé d ascenseur en 3 semaines de séjour. De nombreux hôtels haut de gamme ne possédaient pas d’ascenseurs ni de chambre accessible.

Cependant le sud paraît plus habitué aux personnes a mobilité réduite. Durant la guerre du Vietnam, l’agent orange a fait des ravages et malheureusement continue d’en faire. À Ho Chi Minh, nombreux sont les personnes handicapées ou mutilées de guerre. Les américains avaient utilisé cet arme chimique (entre autre) pour détruire les forêts afin que les vietnamiens ne puissent s’y cacher. Cela a détruit des forêts d’arbres centenaires, contaminer la nature pour des décennies et il entraine encore de graves malformations physiques 40 ans après.

Un nouveau site internet propose des voyages pour PMR dans ce pays (http://www.rollinasia-travel.com/fr)

QUELQUES PHOTOS..

 

 auteur1

Auteur

Sylvain

Écrivez une nouvelle fiche destination